Déontologie

refuge animaux

Chaque animal est unique

Déontologie et éthique du refuge

Le refuge de Sans Collier ne pratique pas l'euthanasie de "convenance". Cette éthique particulière a fait l'objet d'une réflexion de la part du Conseil d'Administration, prenant en compte la réalité du terrain et la responsabilité des refuges. Qu'ils soient vieux, handicapés, difficiles à placer,... tous ont droit à une chance.
Le refuge se refuse également à toute sélection dans les prises en charge (pas de critère de race, d'âge...) et la priorité est donnée aux cas les plus urgents, comme les animaux victimes de maltraitances par exemple.

Autre point important dans notre gestion du refuge : la connaissance de l'animal et son respect. Nous mettons un point d'honneur à connaître nos pensionnaires, leur histoire, leur comportement et leur besoin. Cette connaissance permet des conseils et des adoptions de qualité. Pour assurer ces missions, le refuge a notamment développé plusieurs partenariats avec des spécialistes (comportementaliste, ostéopathes canins,...) qui se rendent régulièrement au sein du refuge pour travailler avec nos pensionnaires.

Enfin, notre refuge dispose d'un Service Bien-Être Animal qui a pour mission d'assurer le suivi des animaux après leur placement mais aussi de soutenir les adoptants dans leur quotidien. A l'heure actuelle, 1 300 animaux sont contrôlés chaque année par nos bénévoles.

refuge belgique

Offrir le meilleur aux animaux

Offrir à chaque animal soins, protection et affection

La priorité d'un refuge est avant tout de mettre en sécurité et de protéger les animaux qu'il recueille. Le refuge de Sans Collier dispose de cages individuelles et communes, de 12,5 m² à 30 m². Toutes sont chauffées, ventilées et ont un accès à l'extérieur. Le site est complétement sécurisé, notamment par grâce à de la vidéosurveillance.

Les animaux arrivent souvent en mauvais état et ils doivent faire l'objet de soins vétérinaires importants. Une grande partie du budget annuel de l'association est consacré aux soins vétérinaires (environ 150 000 € par an) et le refuge dispose de 80 cages de soins et de quarantaine. Des procédures de désinfection et des protocoles de soins sont appliqués au quotidien.

Enfin, il est important d'offrir un hébergement le plus qualitatif possible aux animaux recueillis. Les locaux sont équipés de sonorisation, de diffuseurs d'hormones (chats) et de fontaine à eau automatiques (chats). Les chiens sont sortis plusieurs fois par semaine, soit en promenade, soit dans un des trois terrains extérieurs afin de leur permettre de se (re)socialiser et de leur offrir un moment de détente et d'affection.

refuge chien

Une politique qui fonctionne

Résultats concrets de notre politique

  • Le refuge présente un taux d'adoption très élevé. 82 % des animaux du refuge de Sans Collier sont adoptés, contre la moitié (55%) pour la moyenne nationale.
  • Le nombre de "retours" (animaux rapportés au refuge après une adoption) reste minime : près de 85 % des adoptions sont réussies.
  • Le refuge présente un taux de mortalité extrêmement bas. Globalement, ils sont moins de 8 % (données 2017 - chiens et chats confondus) à décéder ou à être euthanasiés au refuge contre plus de 28 % pour la moyenne wallonne.