PROJETS

Un centre spécialisé

Construction d'un second refuge à Chastre

Sans Collier a pour projet de construire un deuxième centre, sur le site de l'ancien refuge à Chastre.

Ce projet vise à offrir un lieu d'accueil spécialisé pour les animaux âgés, maltraités, nécessitant des soins conséquents ou en réadaptation. Une cinquantaine d'animaux pourront y être accuellis dans des conditions optimales apparentées à une vie en foyer : espaces ouverts (pas de cage), grands zones extérieures, locaux confortables...

Le centre se veut donc complémentaire à celui de Perwez et permettra des transferts d'animaux en fonction de leurs besoins et de leur état de santé. Bien que les adoptions y seront possible, les locaux permettront d'offrir une fin de vie digne aux animaux "inadoptables".

Le centre proposera également un hébergement provisoire pour les personnes à bas revenus et qui rencontrent des difficultés (hospitalisation d'urgence, perte d'un logement...). Sous certaines conditions, Sans Collier pourra héberger leurs animaux le temps nécessaire, pour 1 € symbolique par jour.

L'objectif est ici d'éviter des abandons dont la cause serait uniquement financière / accident de vie et de permettre aux propriétaires responsables de ne pas perdre leurs animaux.

Le centre s'étendra sur 40 ares, dont plus de la moitié en espaces extérieurs et de détente. Le coût du projet est évalué à 1 400 000 € et sera financé uniquement grâce aux donations. Sans Collier espère une concrétisation du projet pour 2021.



refuge belgique


refuge belgique


refuge belgique

Extension du refuge de Perwez

Développer le site existant

A long terme, l'association souhaite disposer de plus d'espace pour son refuge de Perwez.

L'objectif est d'acquérir une parcelle de terrain d'environ 1,5 hectare afin d'y créer, dans un premier temps, des grands terrains de détente pour les chiens du refuge. Bien qu'aujourd'hui le refuge dispose déjà de trois zones extérieures, notre souhait est d'offrir un espace plus grands, où les chiens pourront pleinement se défouler et où il sera également possible de faire de l'éducation adaptée aux animaux abandonnés, des parcours d'agility ou encore de gérer les troubles comportementaux plus facilement, pour faciliter l'adoption.

La volonté est également de permettre à l'asbl de disposer d'une parcelle qui pourra faire l'objet de nouveaux projets à long terme (aile supplémentaire, augmentation de la capacité d'accueil, missions spécifiques...).

Le nouvel espace devrait idéalement être de 1,5 hectare. Sans Collier souhaite concrétiser ce projet dans les trois ans, avec un financement sur fonds propres, grâce au soutien de nos donateurs et légataires.